Le poker est un jeu de cartes très populaire dans le monde. Qui n’a pas, une fois dans sa vie, entendu parler de quinte, de carré ou de full. Ces expressions appartiennent au poker.

Il a été popularisé au milieu du 19 e siècle aux Etats-Unis. Pour le pratiquer, il faut un jeu de 52 cartes sans jokers et des jetons. Le poker se joue au moins à deux et au maximum à 10 joueurs. Le but du jeu est de remporter les jetons des adversaires en ayant la meilleure main. Une main est toujours formée de 5 cartes. La forme de poker la plus répandue au monde est le Texas Hold’em poker. Il nous servira de référence dans cet article.

poker

Principes du poker

Le but du jeu, au Texas Hold’em, est de former la meilleure main, toujours sur cinq cartes. Chaque joueur reçoit deux cartes privées du donneur qui change à chaque tour. C’est la main de départ.

Cinq cartes visibles de tous, sont ensuite posées sur la table par le donneur et c’est avec elles que doit être composée la main gagnante. En fait, celle-ci est formée de 5 cartes visibles et 2 cartes privées.

Après le retournement des 3 premières cartes visibles, les enchères commencent. On peut abandonner, attendre ou relancer, sachant que le principe est que, pour rester dans le jeu, un joueur suive le même montant que le dernier relanceur.

Les enchères

Elles se font après la constitution d’un pôt de base, formé de la blinde. La petite et la grosse blinde, représentant le double de la petite. Ensuite, après retournement des cartes visibles, ce sont les enchères. Le joueur utilise alors sa stratégie pour leurrer l’adversaire sur son jeu, c’est le bluff.

La réputation du poker

On devrait ici parler de sa mauvaise réputation. C’est elle qui a fait sa renommée de jeu basé sur la triche et le mensonge. Le poker a bénéficié, mondialement, de** l’image transmise par le cinéma américain**. Les cow-boys, puis les gangsters, jouaient au poker dans des salles enfumés. Le pays le plus puritain du monde, a donné ses lettres de noblesse à un jeu d’argent qui n’en demandait pas tant. C’est de cette fausse vision que le poker tient sa mauvaise réputation. Aujourd’hui que le jeu en ligne et les grands tournois ont remplacé les bateaux à vapeurs, le poker s’apparente plus à un sport cérébral qu’à un jeu d’arnaque et c’est tant mieux.